Retour sur ma participation au Space Design Sprint 2018

 

Il y a deux mois, j’ai eu la chance de pouvoir participer au Space Design Sprint 2018, une initiative des hubs créatifs de Liège et Verviers en collaboration avec le Relabidcampus et Playwood.

Le principe

Quatre jours pour imaginer, concevoir, prototyper et fabriquer du mobilier intelligent, open source et facilement réalisable dans un FabLab.
Ce mobilier est à destination des espaces collaboratifs et communautaires (hubs créatifs, écoles, FabLab…): espaces flexibles, assises polyvalentes, plans de travail modulables, cloisons mobiles… 


J1 - L’utilisateur d’abord

Le rendez-vous est donné le 26 mars à 8h30 dans les bureaux de idcampus. Une fois tout le monde arrivé, nous avons eu droit à une présentation d’idcampus, de leurs outils et méthodes innovantes pour stimuler la créativité. 

J’étais impatient de découvrir leur façon de travailler et leurs ressources. C’est toujours intéressant de confronter sa méthode de travail avec d’autres approches. Il faut reconnaitre que malgré mon intérêt, je ne me suis jamais vraiment penché sur les méthodes d’innovation du type design thinking, business canvas, value proposition canvas…  J’avais cependant déjà une certaine expérience avec la création et la gestion d’un projet créatif et ou commercial (Puce de luxe, MacManiack).

Une fois la présentation terminée, les thèmes sont annoncés et les équipes sont créées :

* Tables et assises polyvalentes
* Gradins modulaires
* Cloisons mobiles

© Photos / idcampus
 

Nous sommes prêts à débuter ce Design Sprint. L’expérience s’annonce sympa ! Je suis dans une équipe super éclectique (ingénieur, graphiste, doctorant, architecte, commercial, étudiant, scénographe…). Notre groupe est chargé de créer la cloison mobile.  

La suite de la journée s’articule autour de trois axes : réflection, inspiration et recueil d'informations.

Les organisateurs avaient prévu une sorte de moodboard avec une multitude de photos de meubles modulaires, d’espaces de travail, de projets artistiques… L’idée était de prendre note et de s’inspirer pour après brainstormer autour des inspirations de chacun. 

J’ai trouvé un peu dommage qu’il n’était pas demandé aux participants de venir avec leurs propres recherches. Cela aurait peut-être offert plus de variété. Cela dit, je peux comprendre que ce n’est pas évident au niveau organisationnel.

Après une pause déjeuner rapide, nous avons préparé une série d’entrevues avec les acteurs et les utilisateurs des espaces partagés. Le but était de découvrir leurs besoins, les difficultés rencontrées avec le mobilier actuel ou encore leur façon de travailler.

Nous avons ensuite mis en commun les infos collectées lors des interviews et essayé de regrouper nos idées conjointement aux éléments importants revenus lors des entrevues afin de compléter un canvas (the value proposition canvas). Pour clôturer la journée, nous avons rédigé une question challenge qui allait nous servir de ligne conductrice tout au long du sprint.

«Comment faire pour créer une gamme de cloisons mobiles multifonctionnelles, designs et intégrées dans les espaces de partage ?» 


J2 - Mise au clair des idées / Prétotypage / Pitch


Le lendemain, nous avions rendez-vous dans les futurs locaux du hub créatif de Verviers au dernier étage du Grand Bazar, un lieu plutôt atypique : une ancienne salle de sport entièrement vitrée qui a été construite il y a une dizaine d’années sur le toit du bâtiment. 

Après un teambuilding matinal (no comment) et un feedback de la première journée, nous avons débuté la deuxième journée par un debriefing autour de la question rédigée la veille. 

J’étais moins emballé par la suite. J’avais l’impression que faire des brainstormings de brainstormings n’apporte rien et n’aide pas à l’élaboration d’un projet, en tout cas pas lors d’un sprint de quatre jours.  J’étais donc un peu frustré et j’avais hâte de commencer à dessiner, prototyper et produire !

En fin d’après-midi, nous avons prétotypé rapidement pour ensuite pitcher notre idée auprès des autres groupes, histoire de recueillir les commentaires et observations des autres participants. 

J3 - Dessin des plans


 Malheureusement, à cause d’un problème d’organisation, les deux derniers jours du sprint n’ont pas pu être organisés directement à la suite des deux premiers. Chaque équipe a donc dû s’arranger pour échanger et fixer deux journées au Relab pour commencer à produire le projet.

D’un côté, c’est dommage car la dynamique et l’engouement nés lors des deux premiers jours retombent. Avec le boulot et le quotidien, difficile de rester à 100% sur le projet. D’un autre côté, je trouve que ça colle à la réalité du travail en équipe : nous avons en effet dû trouver une façon de discuter du projet, de partager les documents…

Lors de la troisième journée, nous avons fait un ultime debrief avant de dessiner les plans. Nous avons malheureusement eu divers problèmes : le logiciel que nous avions utilisé pour dessiner les plans ne permettait pas d’exporter dans le format requis. Nous avons ensuite fait face à de nombreux problèmes avec la fraiseuse numérique. 

Heureusement, en fin de journée, le panneau principal de notre cloison était découpé, ce qui donnait déjà une bonne idée du projet fini. 

J4 - Usinage


Rendez-vous au Relab pour la journée finale ! Lors de cette quatrième journée, le but était de finir le bac de rangement dans lequel notre panneau vient se glisser. Nous avons une fois de plus dû faire face à des problèmes de format de fichier et donc dû re-dessiner une partie des plans.

Au final, après une journée chargée, nous avons fini notre cloison. Il s’agit bien entendu d’une version beta qui pourrait encore être améliorée.  Il reste par exemple à modéliser l’ensemble des accessoires qui vont venir se fixer sur la cloison pour la rendre la plus modulaire possible. 

La suite


L’évènement de clôture aura lieu le 8 juin prochain. Il est prévu que lors de celui-ci, un panel d’utilisateurs (ceux interrogés et d’autres) seront invités à tester, en conditions réelles, les divers projets avec comme objectif de récolter du feedback, itérer et dé-risquer le projet pour valider le prototype final. 

Je pense qu’il serait également intéressant de profiter de cette clôture pour discuter de la forme finale que vont prendre les divers projets : leur utilisation, leur distribution, les licences open source à utiliser ou non, et comment organiser la documentation en ligne. 

Mon bilan de ce premier Space Design Sprint est très très positif. Je ne m’attendais pas à autant d’implication de la part des participants. Tout le monde s’est en effet pris au jeu et les équipes n’ont rien lâché, le tout dans une super ambiance ! Cette expérience a renforcé mon envie de partager mes compétences et de faire partie de l’éco-système créatif liégeois.